Appel à projet Fondation De France : Grandir en culture

Grandir en Culture 2019

Retrouvez ci-dessous, un appel à projet de la Fondation de France autour de l’engagement et la citoyenneté des jeunes pour bâtir une société plus harmonieuse.

Date limite de réception des dossiers : 24 juillet 2019

 

Contexte

Être jeune dans un monde complexe

Que ce soit dans leur vie quotidienne ou via les médias et les réseaux sociaux, les enfants et les jeunes sont exposés à des enjeux majeurs qui conditionnent l’évolution de notre société. Parmi eux, trois grandes problématiques s’imposent :  

  • Comment développer individuellement et collectivement, une plus grande conscience écologique et une relation respectueuse avec notre environnement et ses ressources ?
  • Comment vivre ensemble, et construire une culture commune qui reconnaisse la place de chacun ? Comment faire de la diversité culturelle une source de vitalité et de renouvellement de notre société ?
  • Comment contribuer à revitaliser la vie démocratique et l’exercice de la citoyenneté ?

Se préparer aux responsabilités de l’âge adulte

Dans son appel à projets Grandir en cultures, la Fondation de France souhaite donner aux jeunes les moyens de devenir des citoyens, autonomes et responsables, qui sauront prendre en charge ces enjeux pour bâtir une société plus harmonieuse. Pour pouvoir agir, il faudra qu’ils disposent de savoir-faire et de connaissances, qu’ils soient créatifs, capables d’initiative, et qu’ils sachent coopérer. Autant d’aptitudes qui doivent s’apprendre et se pratiquer dès le plus jeune âge.

Objectifs

Dans cette perspective, la Fondation de France souhaite soutenir des projets culturels destinés aux jeunes âgés de 2 à 18 ans, qui sensibiliseront aux problématiques sociétales contemporaines, énoncées ci-dessus.

Ces projets proposeront des parcours organisés autour de quatre étapes, qui chacune leur permettra de :

  • développer leur imaginaire et leur créativité, pour cultiver une façon d’être au monde sensible, personnelle ;
  • s’approprier des savoirs, des techniques et des méthodes de collaboration, en participant à une réalisation collective ;  
  • s’exercer à penser, pour s’interroger sur le sens de ce qui est entrepris et en débattre ;
  • accroître leur capacité à agir : selon les cas, les jeunes seront associés à la conception, à l’organisation, à la mise en œuvre, au suivi ou à l’évaluation du projet.

Les projets pourront explorer au choix les arts, l’artisanat d’art, les sciences de la nature ou les sciences humaines, ou croiser ces univers.

En effet, les arts et l’artisanat d’art éveillent les enfants aux dimensions sensibles et esthétiques. Ils leur donnent l’occasion d’exprimer leurs émotions, de se risquer à une expression libre du corps, de la parole et de la pensée. Ils invitent à découvrir les patrimoines culturels et la création contemporaine.  

Quant aux sciences de la nature et aux sciences humaines, elles initient les enfants à la démarche scientifique : élaborer des hypothèses, observer, enquêter, analyser, restituer. Cette démarche leur permet de développer un esprit critique, de se défaire de leurs représentations, d’explorer ce vers quoi les poussent leur curiosité et leur avidité de connaissances.

 

Qui peut répondre ?

Les associations, les équipements publics ou privés, éducatifs, culturels, scientifiques et de la petite enfance, implantés en France métropolitaine et ultra-marine. 

 

Critères de sélection

Les projets seront analysés en référence aux critères suivants :

  • Public : les enfants et les jeunes, âgés de 2 à 18 ans. Une attention particulière sera apportée aux publics issus des territoires urbains et ruraux prioritaires.
  • Mixité : les groupes sont constitués pour favoriser la mixité, qu’elle soit, selon les contextes, de genre, territoriale, culturelle, sociale ou intergénérationnelle.
  • Ressources et références : les projets mettent à disposition des jeunes des ressources culturelles diverses et de qualité, qui sont choisies en portant une attention aux références transmises par les cultures familiales. Ils réunissent des intervenants professionnels issus de disciplines diverses et aux compétences avérées.
  • Organisation du projet : les jeunes participent  à une réalisation collective et suivent  un parcours organisé autour de quatre étapes, qui visent à :
    • développer l’imaginaire et la créativité
    • s’approprier des savoirs et des techniques
    • réfléchir et débattre sur le sens de ce qui est entrepris
    • participer à la conception, à la mise en œuvre, au suivi et/ou à l’évaluation du projet.   
  • Pilotage et auto évaluation : une démarche d’auto évaluation est mise en place dès le démarrage du projet, et permet de piloter son déroulement.
  • Cofinancements : les projets recourent à plusieurs financements publics et/ou privés.

 

Modalités de soutien 

Les aides sont accordées sous la forme d’une subvention annuelle ou pluriannuelle (2 à 3 ans). Elles portent sur les dépenses liées à l’achat de matériel et/d’équipement et au frais de fonctionnement du projet. Les frais de fonctionnement régulier de la structure et les missions finançables par les politiques publiques ne sont pas éligibles.

——-

Pour déposer votre projet et obtenir plus d’informations  : https://www.fondationdefrance.org/fr/grandir-en-cultures

Aller au contenu principal